97676061_o

source image : http://www.andrewkeir.com/

Au gré de mes rencontres avec des créateurs/créatrices et crafteurs/crafteuses, professionnels ou en herbe, je me suis fait cette réflexion que nous n'avons pas tous la même manière d'aborder la création. Il est vrai dans beaucoup de domaines de la vie que face à une situation donnée, des personnes différentes vont avoir des réactions, des attentes, des exigences différentes

En matière de création, c'est rendu encore plus visible par la 'loupe' que constitue l'échange d'infos et le dialogue sur les réseaux sociaux et les blogs. 

Pour caricaturer, je dirais qu'il s'agit de la différence d'approche entre ceux qui sont gouvernés par le côté droit, et ceux qui sont gouvernés par le côté gauche du cerveau. Cette explication est certes caricaturale (vous pouvez par exemple vous référer à cet article pour en savoir plus), mais on peut mettre en exergue des signes caractéristiques dans la manière d'aborder le processus créatif. Le cerveau gauche serait le siège de la rationalité, de la logique, de l'anticipation ; alors que le lobe droit gouvernerait l'impulsion, la créativité, l'émotion. 

Appliquée à la création, on peut trouver dans la blogosphère des personnes qui sont :

- nettement cerveau gauche ; les indices : ce sont des créatrices consciencieuses, techniciennes, pour lesquelles tout doit être aligné au millimètre et impeccablement repassé ! Quitte à y passer des heures, faire et défaire jusqu'au résultat parfait, sur l'endroit comme sur l'envers ou au fond des poches. Des exemples : en matière de couture, je pense en particulier à deux créatrices de patrons, Ivanne des Grains de Maïs et Eléonore de Deer and Doe. Son dernier billet de janvier est édifiant à ce sujet !

- carrément cerveau droit, c'est à dire implusives, hyper productives, quitte à simplifier les finitions pour pouvoir partir au boulot impérativement avec le pantalon commencé la veille au soir. Ma référence dans ce style : Aurélie aka La Poule, et son fameux crédo : 'Pas plus de 4 pièces sur un patron'. Ou encore Mme Jolies Bobines

Au passage, cette approche de la création est souvent en lien avec un mode de consommation et une relation aux tendances. Mais ça fera l'objet d'un autre article :)

Pour revenir à notre sujet, ce n'est pas tout noir ou tout blanc, et personne n'est à 100% cerveau droit ou gauche (ou alors il faut vérifier si le crâne sonne creux d'un côté, parce que c'est qu'il doit manquer un morceau là-dedans !). 

Dans mon cas, suivant les sujets, je penche plutôt d'un côté ou de l'autre.

En couture, je dirais que j'ai équilibre entre côté droit et gauche. C'est là qu'intervient quelquechose qu'on peut appeler peut-être pragmatisme, gestion risque/bénéfice ... moi j'appelle ça ma sécurisation minimale. Lorsque mon cerveau gauche peut dire 'ok, on sait à peu près où on va, on a les fournitures et une idée des grandes étapes', c'est le cerveau droit qui prend le relais et qui déroule à la cool, en intégrant les idées du moment au fur et à mesure de la réalisation de l'ouvrage. En cas de difficulté technique, il faut que je laisse reposer l'ouvrage quelque temps pour que le cerveau gauche propose une solution technique et que la création puisse reprendre. 

A l'occasion, j'apprécie d'avoir à faire un long ourlet à la main, pour un rendu impeccable sur une robe de cérémonie par exemple. Par contre, je souuuuuuuffre terriblement de tricoter un ouvrage avec un diagramme à suivre, des comptages, des diminutions en même temps que les torsades etc ... Impossible de rester concentrée, sans aucune possiblité d'improvisation, d'ajustement, c'est de la torture ! Le tricot trop complexe n'est pas compatible avec mon cerveau droit ...

**  Et vous ? Vous sentez-vous plutôt cerveau droit/gauche ? A quoi le voyez-vous ? Et aimeriez vous qu'il en soit autrement ? ;) **

DSC06162 - light