Coupons Bai Jia Bei petit

Votre entourage peut légitimement s'inquiéter en vous trouvant en larmes, le découd-vite à la main, le mascara coulant sur un coupon de tissu qui était censé devenir une jupe crayon. Situation exagérée ? Pas nécessairement ...

Je suspecte toutes les couturières amatrices de pleurer à un moment ou un autre de leur projet. Quand on met toute ton énergie dans un projet, forcément on est émotionnellement affecté, on se prend de plein fouet les hauts et les bas ...

Sans compter que nous sommes inondés d'images d'intérieurs impeccables, de créations et de recettes relayés sur les blogs créatifs, réseaux sociaux ou encore Pinterest. Facile de s'imaginer en nouvelle Sonia Rykiel, avant de se faire cruellement rattraper par la réalité. 

Et quand on fatigue, on fait des erreurs. Alors, les pauses s'imposent !

Ce qui ne signifie pas qu'il faut abandonner au premier signe de frustration. La couture, c'est du boulot ! On passera des heures à défaire des coutures ... avant de recommencer la même erreur. Et parfois ça ne VOUDRA pas fonctionner (par exemple quand vous voudrez couper un fil qui dépasse d'un poignet et que vous mettrez malencontreusement un coup de ciseau en plein milieu de la manche !). 

 

DSCN0239

 

La colère vous gagnera. Et puis vous passerez à autre chose que vous réussirez parce que vous aurez appris de votre erreur. Rater, c'est aussi apprendre. Quand vraiment vous ne vous sentez plus seulement en échec ponctuel, mais comme la couturière la plus naze du monde depuis Mathusalem ... allez vous coucher ! La nuit porte conseil, demain sera un autre jour. 

 

Traduction de l'article How to prevent DIY anxiety publié sur le blog de la marque Colette

 

*

*    *

Pour bénéficier de tous mes conseils pratiques et techniques pour surmonter les difficultés et éviter le dérouragement, rendez-vous lors d'une séance de Coaching individuel avec La Parenthèse Créative. 

Et vous, avez vous vécu des périodes d'énervement ou de découragement ? Racontez-nous, ça fait toujours du bien d'en parler ! ;)

A bientôt !

Valérie